• [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      Dans ce pas-à-pas sera détaillé la confection de la robe avec la combinaison haut A et jupe B.
    Pour une taille 41haut/40jupe, j'ai eu besoin de 160 cm de tissu en 155 cm de laize en disposant les pièces tête-bêche car ce chambray le permettait (l'effet moiré est le même dans un sens ou dans l'autre).

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      J'ai thermocollé les pièces avec la Vlieseline qui me restait en stock : un mélange de G710 pour les entournures, col et parementures devant, des fragments de H180 pour la jupe, du G740 plus ferme pour la ceinture (rendu impeccable mais ceinture plus difficile à retourner).

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      J'ai surfilé le bord des pièces du haut, le bord libre de toutes les parementures et un grand côté de la bande de passants de ceinture. Remarquez-vous les bosses formées par les épaules dos ? C'est l'embu que j'ai pré-résorbé en augmentant le différentiel de la surjeteuse juste aux endroits nécessaires !

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      Ensuite, j'ai assemblé toutes les pièces du haut puis le col, et c'est détaillé dans ce tuto.

      Les parementures ont alors été fixées aux marges de couture les jouxtant pour plus de stabilité. Ça n'empêche pas complètement leur retournement en bas des entournures, mais c'est déjà ça.

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      C'est ensuite le moment de construire les poches. Là j'ai pris un morceau de viscose fuyante jaune bonne humeur mais pour vraiment justifier de l'emploi de doublure plutôt que du tissu de la robe il m'aurait fallu un tissu plus glissant car ce chambray accroche pas mal.
      D'abord, piquer l'arrondi d'entrée de poche prenant le fond de poche en doublure + le devant, endroit contre endroit, en commençant et terminant au niveau des repères. Coudre la partie longiligne à environ 1.3 cm du bord. Dégarnir les marges à 0.5 cm et cranter les courbes, retourner sur l'envers, repasser de manière à ce que la doublure soit invisible sur l'endroit, et surpiquer l'entrée de poche à 1-2 mm du bord.

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      Puis épingler chaque fond de poche tissu contre le fond de poche doublure, endroit contre endroit, et piquer puis surfiler tout le bord arrondi de la poche.

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      On peut alors assembler les côtés du devant et du dos de la jupe, endroit contre endroit. L'entrée de poche n'est pas prise dans la couture. La couture est repassée en couchant les marges vers le dos.

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      Puis, couture des panneaux dos et devant, et surfilage de toutes les marges ensemble, à coucher ensuite du côté qu'il vous plaira.

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      Voici venu le moment des fronces #onaimeouonaimepas. Moi j'aime bien, donc dans l'allégresse j'ai divisé la longueur à froncer en trois parties : chaque devant et le dos, et ai piqué à longs points deux lignes espacées d'environ 0.5 cm de part et d'autre de la future couture de taille.

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      J'ai ensuite tiré sur les fils de fronces pour ajuster la largeur des pans de jupe à celles des pans du haut, épinglé en respectant la continuité des coutures verticales, et piqué toute la taille. J'ai contrôlé que la taille tombait bien sur moi avec les ajustements a priori (retrait de 0.5 cm en hauteur dos et augmentation de la pente d'épaule). Comme c'était le cas, j'ai pu surfiler la couture de taille et l'ai maintenue couchée vers le haut par une surpiqûre à 0.5 cm qui maintient également les parementures repliées sur l'envers des devants.

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      Est alors venu le moment épique de la ceinture, d'abord piquée sur elle-même tout du long à 0.8 cm du bord (longueur du point à diminuer sur les 10 derniers cm pour garantir la tenue de la couture en cas de pose d'œillets), cette couture étant ensuite ouverte en la plaçant bien au milieu de l'aplatissement. J'ai dessiné la pointe de la ceinture pour être sûre de respecter la forme désirée et je l'ai piquée.

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      Après dégarnissage des marges autour de la pointe, j'ai retourné patiemment la ceinture sur l'envers à  d'un fin tuteur (une épingle à nourrice piquée à l'intérieur ou à l'extérieur de la pointe fera l'affaire sur une ceinture moins rigide).

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      La ceinture est ensuite repassée.

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      J'ai obtenu les passants en pliant la bande en trois sur l'envers et en piquant en place à 1 ou 2 mm des longs bords, puis en coupant la bande en deux.

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      Chaque extrémité des passants a été rempliée sur 0.5 cm, et fixée par un point de bourdon de part et d'autre de la couture de taille sur chaque côté de la robe.

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      J'ai passé l'extrémité de la ceinture autour de la barre centrale de cette boucle artisanale en pâte Fimo et l'ai fixée sur elle-même par un solide zigzag à la main.

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

      Puis c'est au tour des boutonnières d'être brodées, ouvertes, et aux boutons eux aussi en pâte Fimo marbrée aux couleurs du tissu d'être cousus en regard des boutonnières, de façon à ce que les devants soient superposés sur 2 cm (2.5 cm tolérables en cas de boutons supérieurs à 1.5 cm de diamètre).

    [Perfect Hostess] Le pas-à-pas

    Intense satisfaction visuelle devant cette boutonnière non automatique

      J'espère que ce pas-à-pas vous aura aidé, dites-moi si par malchance vous tombez encore sur un os mal prérongé !


  • Commentaires

    1
    Aelys
    Jeudi 16 Avril à 11:38
    Merci pour ce pas a pas toujours utile. Je commence ma toile et pour le moment tout est clair pour moi mais je crois bien qu'il va falloir que j'ajuste la découpe princesse, mes seins étant visiblement plus tombants que le modèle de base
    2
    Aelys
    Jeudi 16 Avril à 13:08
    Un peu plus tard...
    Le montage du col tailleur c'est finger in the nose.
    Mais le corsage baille méchamment sous les aisselles. Rhooooo flûte. Je me demande si je n'aurai pas du prendre une taille en dessous.
    3
    Jeudi 16 Avril à 14:52
    Sophie

    Boutons et boucle de ceinture en pâte Fimo? Ah tout ce que le confinement nous fait faire...

      • Jeudi 16 Avril à 18:23

        Pâte Fimo 15 ans d'âge, je me suis pété la peau des doigts !

    4
    Aelys
    Jeudi 16 Avril à 15:11
    Un ajustement forte poitrine ? Ça serait bien la première fois que ça m'arrive mdr (90b pour une taille 40, en général c'est plutôt l'ajustement inverse qu'il me faut) Non, on dirait vraiment qu'il y a trop de tissu sous le bras, ça donne envie d'ajouter un genre de pince oblique. Je vais faire des essais (pour une fois que je fais une toile, autant en profiter !)
      • Jeudi 16 Avril à 18:26

        ok, sur l'équipe de testeuses, il n'y a que Sunshine qui a eu besoin de retirer 1 cm de chaque côté sous les bras. Chez toi c'est juste devant que ça baille ou c'est vraiment sur le côté du corps ?

    5
    Aelys
    Jeudi 16 Avril à 20:36
    Ça fait comme un bec sous l'aisselle j'ai l'impression... Je prendrai des photos demain
    6
    helene
    Vendredi 17 Avril à 14:37

    je prends note de toutes tes explications plus que précieuses pour cette robe

    pour le moment je viens de découper le patron du Kelly Watch The Stars et je vais faire ma toile

    l'été approche .....et mes filles et petite fille en veulent aussi!!!mais qu'elle idée ai-je eu de leur montrer en video !!!!!

    mais je fais des masques pour mon village aussi(pharmacie,infirmières et les voisins....)aussi j'ai peu de temps plus celui que je passe à lire les nouvelles des copinautes..........

    bon,allez courage et prenez soi de vous tous

    7
    Vendredi 17 Avril à 16:03

    Tu es une mère pour nous ! ;-)

    Merci pour le pré-mâchage

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :